Bienvenue à TREGUEUX
Retour à l'affichage graphique
 
Agir pour les oiseaux à Trégueux

Les oiseaux figurent parmi les premières victimes de la dégradation de l’environnement. Ils sont de plus en plus rares dans les campagnes, si bien que des scientifiques prédisent une nature silencieuse dans les années à venir, où les chants d’oiseaux auront complétement disparu. 

A Trégueux, de nombreux habitants font leur possible pour éviter ce scénario catastrophe et viennent en aide aux oiseaux des jardins, en installant des nichoirs et des mangeoires par exemple. En 2017, un groupe de passionnés d’ornithologie a même construit deux volières, dans le parc de la Ville Junguenay et dans la cour de l’école maternelle l’Oiseau Bleu. Ils livrent leurs conseils pour aider les oiseaux. 

 

 ***************************************************************************************

Abriter et nourrir les oiseaux cet hiver

L’hiver est une saison particulièrement difficile pour les oiseaux, qui peinent à trouver des abris et de la nourriture. Pour les aider, le collectif "volière" proposent d’installer des nichoirs et des mangeoires dans son jardin. Des plans de nichoirs, extraits du site nichoirs.net. 

Le collectif "volière" propose aussi de construire des mangeoires (cf. plan et photo ci-après), à partir d’un pot de fleur en terre cuite et d’une soucoupe  : prendre une tige de bois, fixer la soucoupe à une extrémité et le pot à l’autre (en veillant à laisser un espace entre le bord du pot et la soucoupe pour que les oiseaux puissent passer), remplir ensuite le pot d’un mélange de graines et de végétaline et laisser sécher. Une fois fait, il n’y a plus qu’à fixer une corde ou une attache en fil de fer à l’extrémité de la tige de bois ou au fond du pot et d’accrocher la mangeoire à un arbre.

JPG - 18 ko
plan mangeoire


JPG - 139.2 ko

 

Quelle nourriture ?

  • Les aliments riches en lipides et donc en énergie seront très appréciés par de nombreux oiseaux : la graisse (margarine, beurre, saindoux, suif, lard non salé, nature ou en mélange avec des graines), les graines de tournesol, les cacahuètes (non salées et non grillées, décortiquées ou en coques), les fruits secs (noisettes, noix, amandes décortiquées voire concassées)
  • Les petites graines, indispensables aux passereaux à bec fin (rouge-gorge, accentueur mouchet...) : millet, avoine, coquelicot... ou les flocons d’avoine
  • Le maïs concassé, le blé, l’orge
  • Les fruits : pommes, poires pour les merles et grives, noix de coco fraîche pour les mésanges, raisins secs
  • Vers de farine pour les insectivores (rougegorge, accentueur mouchet, troglodyte, roitelets...). Leur élevage se pratique dans un petit terrarium contenant du son humidifié
  • L’eau
  • Les gourmandises à ne donner qu’en petites quantités : les pommes de terre cuites (appréciées des merles et grives, geais...), les fromages secs (croûtes, fromage râpé), le riz ou les pâtes cuits (pour les tourterelles, les moineaux), les miettes de pain ou de gâteau

Les aliments dangereux pour les oiseaux, à ne jamais donner :

  • les aliments salés
  • le pain sec ou les biscottes, les déchets de pâtisserie et la noix de coco desséchée qui gonflent et provoquent des troubles digestifs
  • le lait
  • les larves de mouches (asticots), très résistantes et pouvant perforer l’estomac des oiseaux
  • les grains de lin ou de ricin qui sont toxiques

Conseils du GEOCA pour nourrir les oiseaux :

  • Ne nourrir que lors d’épisodes très froids et stopper le nourrissage tôt (fin février) ;
  • Rester raisonnable quant à la quantité et la qualité d’aliments ;
  • Prendre certaines précautions : nettoyage, surveillance, éviter la proximité des baies vitrées, placer les postes hors de portée des chats… ;
  • Stopper le nourrissage et désinfecter les postes en cas de mortalité observée ;
  • Éviter le pain (indigeste), préférez des mélanges de graines.
***************************************************************************************

Apprendre à reconnaître les oiseaux des jardins

Le monde des oiseaux est étonnant et fascinant. Tout à chacun peut le découvrir, avec un peu de curiosité et d’observation.

Pour vous aider à observer les oiseaux des jardins, le GEOCA a réalisé une affiche recensant les oiseaux les plus souvent présents dans les Côtes d’Armor, un document à télécharger ci-contre. 

Bon à savoir : conservez cette fiche pour participer au comptage ! En effet, le GEOCA organise chaque année un comptage des oiseaux des jardins, le dernier week-end de janvier. Tout le monde est encouragé à participer. Prochain comptage : les 26 et 27 janvier 2019 (plaquette en téléchargement ci-contre). 

Pour en apprendre davantage sur le monde des oiseaux, rendez-vous par ailleurs sur le site internet de la Ligue de protection des oiseaux. Il comporte de nombreux outils et documents sur les oiseaux, en particulier pour les enfants.

Ville de Trégueux - 1 rue de la République - 22950 TREGUEUX - Tél : 02 96 71 27 32 - Contact / Mentions légales / Plan du site